Skip to main content
06 88 06 75 87

Étiquette : élevage

Elevage de reine

L’élevage de reine est une activité apicole qui consiste à produire des reines fécondées ou vierges pour renouveler ou augmenter le cheptel des ruches. Les reines sont les seules abeilles capables de pondre des œufs fécondés, qui donneront naissance à des ouvrières ou des faux-bourdons. Elles sont donc essentielles à la survie et à la productivité des colonies.

L’élevage de reine peut avoir plusieurs objectifs: améliorer les caractéristiques génétiques des abeilles, comme la résistance aux maladies, la douceur, la productivité, l’adaptation au climat, etc….; prévenir l’essaimage naturel, qui entraîne la perte d’une partie de la colonie; remplacer les reines âgées ou défaillantes, qui peuvent compromettre la santé de la ruche; ou encore créer de nouvelles colonies, pour agrandir le rucher ou le vendre.

Les étapes de l’élevage de reine sont les suivantes: le choix de la souche, la préparation des ruches, le prélèvement des larves, l’élevage des reines, la fécondation, le marquage et le stockage. Chacune de ces étapes requiert des techniques et du matériel spécifiques, ainsi qu’un savoir-faire et une expérience de l’apiculteur.

Le choix de la souche consiste à sélectionner la colonie qui fournira les larves destinées à devenir des reines. Il faut choisir une colonie saine, vigoureuse, productive, douce et adaptée au milieu. On peut aussi croiser des souches différentes pour obtenir des reines hybrides, qui bénéficieront de l’hétérosis ou vigueur hybride. Pour vous simplifier la tache, une reine F0 est de race pure, contrairement à une F1 qui est issue d’un croisement et F2 de deux croisements.

La préparation des ruches consiste à créer les conditions favorables à l’élevage des reines. Il faut notamment créer un état d’orphelinage, c’est-à-dire priver la colonie de sa reine, pour stimuler l’instinct de survie des abeilles et les inciter à élever de nouvelles reines. On peut aussi créer un état de surpopulation, en ajoutant des cadres de couvain et d’abeilles, pour augmenter la demande en nourriture et en espace.

Le prélèvement des larves appelé ” greffage ” consiste à transférer des larves de moins de 24 heures, issues de la souche choisie, dans des cupules artificielles, qui seront placées dans des barrettes ou des cadres. Les larves doivent être prélevées avec délicatesse, à l’aide d’un outil appelé picking, pour ne pas les blesser, et déposé dans les cupules.

L’élevage des reines consiste à placer les barrettes ou les cadres contenant les cupules dans des ruches orphelines et surpeuplées, appelées ruches éleveuses ou ruches nourrices. Les abeilles vont alors nourrir et protéger les larves, qui vont se développer dans les cupules et se transformer en nymphes, puis en reines. Cette ruche est appelée ” Eleveuse “.

Le lendemain, ces barrettes sont mises dans une ruche possédant une reine que l’on nomme ” finisseur “, mais dont la reine ne peut accéder aux cellules royales, car sinon celle-ci les éliminerait.

 5 jours après le greffage, les cellules royales sont transférées dans une couveuse semblable aux couveuses pour les œufs de poule.

10 jours après le greffage, les cellules royales sont insérée dans des Miniplus ou Apidéa et stocké au frais durant 3 jours. Durant ces 3 jours les reines sorte de leur cellule et émettent un son caractéristique.

Durant la nuit du 3e jour, les Miniplus et Apidea sont placées sur un rucher dit de fécondation.

(Naissance d’une reine caucasienne.)

Je pratique la fécondation dirigée, qui consiste à saturer le rucher de fécondation avec des mâles préalablement sélectionnés.

La fécondation consiste à permettre aux reines de s’accoupler avec des mâles, appelés faux-bourdons, pour qu’elles puissent pondre des œufs fécondés. La fécondation se fait en vol, dans des zones appelées fécondoirs, où se rassemblent les faux-bourdons de plusieurs ruchers.

Une fois les Miniplus mise en place sur le rucher de fécondation, j’attend généralement 3 semaines pour vérifié que la reine pond et la marquée. Le marquage consiste à apposer un point de couleur sur le thorax des reines, pour les identifier facilement et connaître leur âge. Le code de couleur est le suivant: blanc pour les années se terminant par 1 ou 6, jaune pour les années se terminant par 2 ou 7, rouge pour les années se terminant par 3 ou 8, vert pour les années se terminant par 4 ou 9, et bleu pour les années se terminant par 5 ou 0. Le marquage se fait avec un feutre ou une peinture spéciale, qui n’est pas toxique pour les abeilles.

L’élevage de reine est une activité passionnante et gratifiante, qui permet d’améliorer la qualité et la quantité des colonies d’abeilles. Il demande cependant du temps, de la patience, de la rigueur et de la compétence.

Mon panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0